© 2019 Louise Levergneux. Charlotte Harbor rises only 1.5 m to 7.6 m (5-25 feet) above sea level, which equates to a sub-tropical climate where temperature in both summer and winter are tempered by the gentle breezes of the Gulf of Mexico. /  Charlotte Harbor s’élève à seulement 1.5 m à 7.6 m au-dessus du niveau de la mer, ce qui équivaut à un climat subtropical où la température estivale et hivernale est tempérée par la douce brise du golfe du Mexique.

© 2019 Louise Levergneux. Charlotte Harbor rises only 1.5 m to 7.6 m (5-25 feet) above sea level, which equates to a sub-tropical climate where temperature in both summer and winter are tempered by the gentle breezes of the Gulf of Mexico. / Charlotte Harbor s’élève à seulement 1.5 m à 7.6 m au-dessus du niveau de la mer, ce qui équivaut à un climat subtropical où la température estivale et hivernale est tempérée par la douce brise du golfe du Mexique.

 

FLORIDA

Jan 1 ‘19

Michael and I celebrated the new year with a delightful dinner with friends Marc and Julie from RVLove. This gave us food for thought on our lifestyle. Our way of life is simply, living intentionally and to design our own freedom.

Jan 2 ‘19

We planned the next few weeks. For me it meant artist studio visits and meeting with contacts of libraries of universities in Florida. Michael arranged for upcoming campsites, parking for an extended period would allow him time to start preparation for teaching his online doctoral dissertation course at Anaheim University in California.

Since we were out of the Thousand Trail system for a compulsory week, Michael fortunately found some interesting boondocker hosts to stay comfortably for the next seven days.

Our first boondocker hosts, Ed and Debbie, were in Groveland. That spot permitted us to enjoy a work day, be productive. The previous two weeks in Medina, Texas, along with the two weeks in Orlando, aided us in getting ahead and completing many tasks. This was the time to start being creative in our respective fields.

FLORIDE

1er janvier 2019

Michael et moi célébrons la nouvelle année au cours d’un souper délicieux avec nos amis Marc et Julie de RVLove. Cela nous donne matière à réflexion sur notre mode de vie. Notre mode de vie consiste simplement à vivre intentionnellement et à concevoir notre propre liberté.

2 janvier 2019

Nous planifions les prochaines semaines. Pour moi, cela signifiait des visites de studio d’artiste et des rencontres avec des contacts des bibliothèques des universités en Floride. Michael prévoit nos prochains terrains de camping, pour lui, se garer pour une période prolongée lui permet de commencer la préparation à l’enseignement d’un cours de thèse de doctorat en ligne à l’Université d’Anaheim en Californie.

Comme nous quittons le réseau de Thousand Trails pour une semaine obligatoire, Michael découvre heureusement des boondocker hôtes intéressants pour passer confortablement les sept prochains jours.

Nos premiers hôtes, Ed et Debbie, se retrouvent à Groveland. Cet endroit, nous permet de profiter d’une journée de travail, être productif. Les deux semaines précédentes à Medina, au Texas, ainsi que les deux semaines à Orlando, nous ont aidés à aller de l’avant et accomplir de nombreuses tâches. Ce fut le moment de commencer à être créatif dans nos domaines respectifs.

© 2019 Louise Levergneux. Travelers Palm Tree, Bokeelia, Pine Island. /  Le palmier voyageur à Bokeelia, Pine Island.

© 2019 Louise Levergneux. Travelers Palm Tree, Bokeelia, Pine Island. / Le palmier voyageur à Bokeelia, Pine Island.

Jan 4 ‘19

On our last day in Groveland, we sat at ease in Le Château thoroughly realizing some art work and writing rubrics, then...

We heard a massive sound like a piece of ice falling on the roof of Le Château...

Wait! It’s Florida there’s no ice...

What the...

I jumped outside to discover a window on the ground...

What goes? It was inevitably broken in thousands of pieces.

Michael asked “Were we shot at? How did this happen?”

We spent the better part of the afternoon with Groveland City policemen. Their report stated that the window simply cracked and fell under pressure! This is odd and frustrating.

I asked “What do we do now?...”

The remaining hours of the afternoon, Michael tried to figure out warranties, make appointments, tape up the hole with plastic...

4 janvier 2019

Notre dernier jour à Groveland, assis à l’aise dans Le Château réalisant de manière approfondit quelques pages de livres d’artiste et écrivant des rubriques, d’un coup...

Nous entendons un bruit considérable comme un morceau de glace tombant sur le toit du Château...

Attendez ! C’est la Floride il n’y a pas de glace...

Quoi...

J’ai sauté dehors pour découvrir une fenêtre sur le sol...

Quoi de neuf ? La fenêtre était forcément brisée en mille morceaux.

Michael demande « A-t-on tiré sur nous? Comment cela s’est-il produit ? » Nous passons la meilleure partie de l’après-midi avec les policiers de Groveland City. Selon leur rapport, la fenêtre s’est simplement fissurée et elle est tombée sous pression !

C’est étrange et frustrant.

Je demande « Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? »

Les dernières heures de l’après-midi, Michael essaie de comprendre les garanties, prends rendez-vous, et couvre le trou avec du plastique ...

© 2019 Louise Levergneux. Le Château minus a window! /  Le château moins une fenêtre !

© 2019 Louise Levergneux. Le Château minus a window! / Le château moins une fenêtre !

Jan 5-6 ‘19

Boondocker hosts John and Pat received us in a lovely private spot on many acres of land in Brooksville. At 4:30 pm, every night next to the pond, we got together for wine, fruits, cheese, conversation and feeding the catfish. This took away some of the frustrations. John and Pat offered us fresh bananas from their banana trees; I prepared a superb banana bread.

This lifestyle brings many adventures and this idiom told by a friend of ours from Uruguay explains some of those genuinely pleasant and incredible days. His expression when he feels at the top of his game — his happy scale — "como perro con dos colas" (like a dog possessing two tails to wag). Being nomads, wanderers, and adventurers make us feel like dogs with two tails.

Jan 7 ‘19

NOT TODAY! We just woke up with a water leak in our luxurious bathroom — #$%@! Sitting in water on the privy at 5 am is not funny... No matter what time, a wet behind is appalling!

We drove to Lazydays RV Dealership in Tampa, disrupting our intended plans. At our arrival to the service department for an emergency appointment, Michael discovered however that Le Château could not be serviced at that time. A stay over at Lazydays RV Campground next door was needed for an early appointment the following morning. No details of the ensuing day, lets just say, the transaction did not go well. Le Château has cardboard, plastic and duct tape instead of a window — quite stylish. Nevertheless, because of our less than stellar experience at Lazydays, we will have Le Château’s window replaced in Texas. We are satisfied that our persistence got the toilet fixed! It’s imperfect, the throne seems to wiggle when perched on it! Never sure with the Floridian highways if the commode will be in place when we stop for the night.

Jan 8-9 ‘19

We stayed with boondocker hosts, Sherry and David, in Clearwater two nights, but the traffic unfortunately hindered our sleep. This stop provided a journey to Tampa, were I spent a fantastic afternoon at Graphicstudio, a university-based workshop engaged in a unique experiment in art and education at the University of South Florida. Next, I presented my books at the University Library. Both visits were inspiring and we justly celebrated with a pleasant tour of St Petersburg and cheerfully finished the day by watching the rosy sunset on a beach. I carefully collected a couple of shells to recall the area.

5 et 6 janvier 2019

Boondocker hôtes, John et Pat nous reçoivent dans un charmant endroit privé sur des acres de terrain à Brooksville. À 16 h 30, tous les soirs au côté de l’étang, on se rencontre pour partager du vin, des fruits, du fromage, de la conversation et nourrir les poissons-chats. Ceci soulage nos frustrations. John et Pat nous offrent des bananes fraîches de leurs bananiers; j’ai préparé un superbe pain aux bananes.

Ce style de vie apporte de nombreuses aventures et cet idiome raconté par un de nos amis de l’Uruguay qui explique les jours où tout se passe de façons agréables et incroyables. Son expression quand il se sent au sommet de son jeu — sa balance heureuse — « como perro con dos colas » comme un chien possédant deux queues à remuer. Etant des nomades, errants et aventuriers nous avons l’impression d’être des chiens avec deux queues.

7 janvier 2019

PAS AUJOURD’HUI ! Nous venons de nous réveiller avec une fuite d’eau dans notre salle de bain luxueuse — #$%@ ! S’asseoir dans l’eau sur le « privy » à 5 h du matin n’est pas drôle... Peu importe l’heure, un derrière mouillé est consternant !

Nous conduisons au Concessionnaire Lazydays RV à Tampa, interrompant nos plans prévus. À notre arrivée au service d’urgence, Michael découvre cependant que Le Château ne pouvait pas être desservi à ce moment. Un séjour au camping Lazydays RV voisin était nécessaire pour notre rendez-vous tôt le matin suivant. Aucun détail du lendemain, disons simplement, la transaction ne s’est pas bien passée. Le Château a du carton, du plastique et du ruban adhésif gris au lieu d’une fenêtre — c’est élégant, non ! Néanmoins, en raison de notre expérience à Lazydays, nous allons faire remplacer la fenêtre du Château au Texas. Nous sommes satisfaits qu’en étant persistant la toilette est réparée ! C’est imparfait, le trône semble s’agiter quand on y est assis dessus ! Avec les autoroutes floridiennes, nous ne sommes pas certains si la commode sera en place quand nous nous arrêtons pour la nuit.

8 et 9 janvier 2019

Nous séjournons avec des boondocker hôtes, Sherry et David, à Clearwater pour deux nuits, mais le trafic a malheureusement entravé notre sommeil. Cet arrêt nous fournit un voyage à Tampa, ou je passe un après-midi fantastique à Graphicstudio, un atelier universitaire engagé dans une expérience unique dans l’art et l’éducation à l’Université de South Florida. Ensuite, je présente mes livres d’artiste à la bibliothèque de cette université. Les deux visites étaient inspirantes et nous célébrons avec une excursion agréable à St Petersburg et nous terminons la journée en regardant le coucher de soleil rose sur une plage. Je collectionne soigneusement quelques coquillages pour me rappeler de la région.

© 2019 Louise Levergneux. Michael remembering his roots at Frank Lloyd Wright’s William H Danforth Chapel at the Florida Southern College in Lakeland. /  Michael se souvient de ses racines à la chapelle William H Danforth de Frank Lloyd Wright au Florida Southern College à Lakeland.

© 2019 Louise Levergneux. Michael remembering his roots at Frank Lloyd Wright’s William H Danforth Chapel at the Florida Southern College in Lakeland. / Michael se souvient de ses racines à la chapelle William H Danforth de Frank Lloyd Wright au Florida Southern College à Lakeland.

Jan 10 ‘19

We visited the world's most extensive collection of Frank Lloyd Wright architecture in Lakeland, before going south to the Thousand Trails Campground in Wauchula. If you would like to see more photos of our visit to Frank Lloyd Wright’s "Child of the Sun" in Lakeland click here to my artist blog.

We initially stopped at the Sharp Family Tourism and Education Center to find a parking spot for our rig and to procure tickets for a two-hour, in-depth tour. The Director of the Centre was extremely welcoming and issued us a premium parking in front of the building, where she could keep an eye on our home. We were thrilled!

The Florida Southern College houses the largest collection of Frank Lloyd Wright architecture in the world. The concept and construction of the buildings, called "Child of the Sun" began in 1938 and continued until Wright's passing in 1959. It includes many one-of-a-kind components, like a spectacular “water dome” which has 74 high-pressure jets that create a graceful 14 m (45 foot) high dome at full power with illuminated droplets above a basin 48 m (160 feet) in diameter. Many of the structures are still functioning buildings within the College.

The tour ends back in the present with the most recent addition to the campus — the Usonian House — a 396 square-meters (1,330 square-foot) open-concept home constructed in 2013 based on Frank Lloyd Wright's plans from 1938, representing his vision for modest, modern American living circa 1940. This site is full of impressive wonder and knowledge!

At our arrival in Wauchula, we found that the Thousand Trails Peace River Campground was full even with a confirmed reservation “there was no room at the inn” because of flooding in the last two weeks.

Jan 11-15 ‘19

Consequently, after one night of dry camping instead of two weeks with full hookups, Michael reserved, a four evening stay at a palm tree plantation in Bokeelia on Pine Island. As we travel with the desire for more freedom, we meet other individuals who have the same spirit of the nomadic life. Our boondocker hosts, Mike and Debbie had that spirit and are preparing to leave everything behind and live their new dream on the road next May.

10 janvier 2019

Nous visitons la plus vaste collection d’architecture de Frank Lloyd Wright à Lakeland, avant d’aller au sud au terrain de camping Thousand Trails à Wauchula. Si vous souhaitez voir plus de photos de notre visite à « L’enfant du soleil » de Frank Lloyd Wright à Lakeland, cliquez ici pour visiter mon blogue d’artiste.

Nous nous arrêtons d’abord au Sharp Family Tourism and Education Center pour trouver un stationnement pour notre caravane et pour obtenir des billets pour une visite détaillés de deux heures. La directrice du centre était extrêmement accueillante et nous donne un stationnement V.I.P. devant le bâtiment, où elle pourrait garder un oeil sur notre maison. Nous sommes ravis !

Florida Southern College abrite la plus grande collection d'architecture Frank Lloyd Wright au monde. La conception et la construction des bâtiments de Frank Lloyd Wright, appelé « Enfant du soleil » commence en 1938 et se poursuit jusqu'au décès de Wright en 1959. Il comprend de nombreuses composantes uniques, telles que la plus grande pièce d’eau de Wright, un « dôme d’eau » spectaculaire qui comprend 74 jets à haute pression qui créent un dôme gracieux de 14 mètres de hauteur à pleine puissance avec des gouttelettes illuminées au-dessus d’un bassin de 48 mètres de diamètre. Un grand nombre de ces structures sont encore fonctionnelles au sein du Collège.

La visite se termine dans le présent avec l’ajout le plus récent (en 2013) au campus — la Maison usonienne — un concept ouvert de 396 mètres carrés, sur la base des plans de Frank Lloyd Wright de 1938, représentant sa vision d’une vie américaine modeste et moderne vers les 1940. Ce site est plein d’émerveillement impressionnant et de connaissances !

À notre arrivée à Wauchula, nous constatons que le terrain de camping de Thousand Trails Peace River était rempli, même avec une réservation confirmée « il n’y avait pas de place à l’auberge » à cause des inondations dans les deux dernières semaines.

11 au 15 janvier 2019

Par conséquent, après une nuit de camping sec au lieu de deux semaines avec des branchements complets, Michael réserve, un séjour de quatre nuits à une plantation de palmiers à Bokeelia sur Pine Island. Alors que nous voyageons avec le désir de liberté, nous rencontrons d’autres individus avec le même esprit de vie nomade. Nos hôtes, Mike et Debbie, avaient cet esprit et se préparent à tout quitter pour vivre leur nouveau rêve sur la route en mai prochain.

© 2019 Louise Levergneux. Here we are between all the palm trees in Bokeelia, Pine Island. /  Nous voilà parmi les palmiers à Bokeelia, Pine Island !

© 2019 Louise Levergneux. Here we are between all the palm trees in Bokeelia, Pine Island. / Nous voilà parmi les palmiers à Bokeelia, Pine Island !

This was an idyllic peaceful spot surrounded by palm trees, of course! This place provided us the opportunity to relax, enjoy pleasant walks and a visit to St James City. Here, we sampled a margarita at Woody’s and soaked up some sun while observing pelicans all afternoon.

C’était un endroit idyllique et paisible, entouré de palmiers, bien sûr ! Ce lieu nous donne l’occasion de nous détendre, de profiter des promenades agréables et de visiter St James City. Ici, on fait une dégustation d’une margarita chez Woody et on absorbe un peu de soleil tout en observant des pélicans tout l’après-midi.

© 2019 Louise Levergneux. Amused by the pelicans in St James City, Pine Island. /  Amusé par les pélicans à St James City, Pine Island.

© 2019 Louise Levergneux. Amused by the pelicans in St James City, Pine Island. / Amusé par les pélicans à St James City, Pine Island.

© 2019 Louise Levergneux. Brown Pelicans in St James City, Pine Island. /  Le pélican brun à St James City, Pine Island.

© 2019 Louise Levergneux. Brown Pelicans in St James City, Pine Island. / Le pélican brun à St James City, Pine Island.

Jan 16-19 ‘19

We moved our home to Punta Gorda at boondocker hosts, Virginia and Pauline. This provided us with a place to leave Le Château and attend a meeting with the Special Collections Librarian at Ringling College of Art and Design in Sarasota. With my successful showing, a drive around the Sarasota Historic District and a visit to Coquina Beach was in order. This old style beach is on the southern part of Anna Maria Island on the Gulf of Mexico. This picturesque beach is lined with tall pine trees and soft sand — the sand feels like velvet in our hands.

16 au 19 janvier 2019

Nous déménageons notre caravane à Punta Gorda chez des boondocker hôtes, Virginia et Pauline. Cela nous permet de déposer Le Château et assister à une réunion avec la bibliothécaire des Collections Spéciales au Ringling College of Art and Design à Sarasota. Avec une présentation réussie, une promenade autour du quartier historique de Sarasota et une visite à Coquina Beach était appropriée. Cette plage de style ancien se trouve dans le sud de l’île Anna Maria sur le golfe du Mexique. Cette plage pittoresque est garnie de grands pins et du sable doux – le sable est comme du velours dans nos mains.

© 2019 Louise Levergneux. The beautiful Coquina Beach on Anna Maria Island. /  La belle plage Coquina sur Anna Maria Island.

© 2019 Louise Levergneux. The beautiful Coquina Beach on Anna Maria Island. / La belle plage Coquina sur Anna Maria Island.

© 2019 Michael Sutton. Impressed with Coquina Beach, finally touching the Gulf of Mexico. /  Impressionné par la plage de Coquina, finalement je touche le golfe du Mexique.

© 2019 Michael Sutton. Impressed with Coquina Beach, finally touching the Gulf of Mexico. / Impressionné par la plage de Coquina, finalement je touche le golfe du Mexique.

© 2019 Louise Levergneux. left: The milions of shells on Coquina Beach; right: a commemorative photo, as we feel Topaz’s presence during our walk on the beach. /  à gauche: des millions de coquilles sur la plage de Coquina; à droite: photo commémorative, alors que l'on ressent la présence de Topaz en marchant sur la plage.

© 2019 Louise Levergneux. left: The milions of shells on Coquina Beach; right: a commemorative photo, as we feel Topaz’s presence during our walk on the beach. / à gauche: des millions de coquilles sur la plage de Coquina; à droite: photo commémorative, alors que l'on ressent la présence de Topaz en marchant sur la plage.

© 2019 Louise Levergneux. Coquina Beach. /  La plage Coquina.

© 2019 Louise Levergneux. Coquina Beach. / La plage Coquina.

© 2019 Louise Levergneux. Having fun at the Mariette Museum of Art & Whimsy in Sarasota. /  On s'amuse au Mariette Museum of Art & Whimsy à Sarasota.

© 2019 Louise Levergneux. Having fun at the Mariette Museum of Art & Whimsy in Sarasota. / On s'amuse au Mariette Museum of Art & Whimsy à Sarasota.

We spent an exciting and relaxing time collecting shells that washed onshore in the fresh air, full of oxygen. After an hour, we navigated back to our boondocker site for the evening. During the last day, a brief tour of Punta Gorda brought us to view the coast of Charlotte Harbor where Ponce de León first landed in Florida.

Nous passons un temps passionnant et relaxant à collecter des coquillages sur le rivage dans l’air frais, plein d’oxygène. Après une heure, nous rentrons à notre site de boondocker pour la soirée. Au cours de la dernière journée, une brève visite à Punta Gorda nous permet de voir la côte de Charlotte Harbor où Ponce de León atterrit la première fois en Floride.

© 2019 Louise Levergneux. Charlotte Harbor & the Gulf Islands are nestled along Florida's Southwest Gulf Coast, between Sarasota and Naples, about 160 km (100 miles) south of Tampa. /  Charlotte Harbor & the Gulf Islands sont nichés le long de la côte sud-ouest du golfe en Floride, entre Sarasota et Naples, à environ 160 km au sud de Tampa.

© 2019 Louise Levergneux. Charlotte Harbor & the Gulf Islands are nestled along Florida's Southwest Gulf Coast, between Sarasota and Naples, about 160 km (100 miles) south of Tampa. / Charlotte Harbor & the Gulf Islands sont nichés le long de la côte sud-ouest du golfe en Floride, entre Sarasota et Naples, à environ 160 km au sud de Tampa.

© 2019 Louise Levergneux. Gilchrist Park in the Historic District of Punta Gorda provides sweeping views of the Charlotte Harbor. Historians say the first European to set foot in Punta Gorda in the early 16th century was Ponce de León. This statue was dedicated by Conquistadors for the preservation of the Spanish heritage of Charlotte County and Florida. /  Gilchrist Park dans la ville historique de Punta Gorda offre une vue imprenable de Charlotte Harbor. Les historiens disent que le premier Européen à mettre les pieds à Punta Gorda au début du XVIe siècle était Ponce de León. Cette statue a été dédiée par les conquistadors pour la préservation du patrimoine espagnol du comté de Charlotte et de la Floride.

© 2019 Louise Levergneux. Gilchrist Park in the Historic District of Punta Gorda provides sweeping views of the Charlotte Harbor. Historians say the first European to set foot in Punta Gorda in the early 16th century was Ponce de León. This statue was dedicated by Conquistadors for the preservation of the Spanish heritage of Charlotte County and Florida. / Gilchrist Park dans la ville historique de Punta Gorda offre une vue imprenable de Charlotte Harbor. Les historiens disent que le premier Européen à mettre les pieds à Punta Gorda au début du XVIe siècle était Ponce de León. Cette statue a été dédiée par les conquistadors pour la préservation du patrimoine espagnol du comté de Charlotte et de la Floride.

Jan 20 ‘19

We are still out of the Thousand Trails system because of no availability. So boondockers it is! We met our host, Derek in Cape Coral, who loved roughing it by tenting, both him and his wife were entertained by our lifestyle.

20 janvier 2019

Nous sommes toujours hors du système de Thousand Trails à cause d’aucune disponibilité. Donc, c’est les boondockers hôtes ! Nous rencontrons un jeune couple à Cape Coral, qui aime tenter et était amusé par notre style de vie.

© 2019 Louise Levergneux. Need friends Michael? /  As-tu besoin d'amis Michael ?

© 2019 Louise Levergneux. Need friends Michael? / As-tu besoin d'amis Michael ?

Jan 21-26 ‘19

Boondocker hosts, Linda and Marion were 10 minutes away in North Fort Meyers, and staying at their location enabled me to deliver my artists’ books to Ringling College and relax for a couple of days.

Being in North Fort Meyers a little longer than anticipated and being in close proximity to Sanibel Island, we explored its many beaches. The Islands rank number one on the continent for their beach shelling simply because of geography. You see, Sanibel Island itself bends, a lot like those doubled-over shellers striking the classic island stances known as the Sanibel Stoop and Captiva Crouch. The east-west torque of its south end acts like a roadblock for all the shells that the Gulf drives from the Caribbean and other southern seas.

21 au 26 janvier 2019

Nous séjournons avec Linda et Marion, un site d’accueil de boondockers, à 10 minutes de North Fort Meyers, afin de livrer mes livres d’artiste au Ringling College et de se détendre pendant quelques jours.

Comme nous étions à North Fort Meyers un peu plus longtemps que prévus et que nous étions à proximité de l’île Sanibel, nous explorons ses nombreuses plages. Les îles se classent au premier rang sur le continent pour leurs cueillettes de coquillages simplement à cause de sa géographie. Vous voyez, l’île Sanibel se plie, un peu comme les gens pliés en deux pour faire la cueillette des coquilles, marquant la posture classique connue sous le nom de « Sanibel stoop » Sanibel voûter et « Captiva crouch » Captiva accroupit. La torsion est-ouest de son extrémité sud agit comme un barrage routier pour tous les coquilles que le Golfe conduit des Caraïbes et d’autres mers du sud.

© 2019 Louise Levergneux. Nothing says tropical like the white Bird of Paradise tree, with its enormous leaves, upright stems and exotic flowers. /  Rien ne dit tropical comme l’arbre oiseau de paradis blanc, avec ses énormes feuilles, ses tiges dressées et ses fleurs exotiques.

© 2019 Louise Levergneux. Nothing says tropical like the white Bird of Paradise tree, with its enormous leaves, upright stems and exotic flowers. / Rien ne dit tropical comme l’arbre oiseau de paradis blanc, avec ses énormes feuilles, ses tiges dressées et ses fleurs exotiques.

Sanibel is roughly 19 km (12 miles) long and is less than 5 km (3 miles) across at its widest point. We were excited to cross the causeway onto Sanibel Island for our first stop at the secluded Bowman’s Beach. We walked for an hour enjoying the soothing gulf breeze. On this beach we learned that shelling can be a seriously fun and addictive activity. Even Michael thought so!

Sanibel a une longueur d’environ 19 km et une longueur de moins de 5 km à son point le plus large. Nous étions excités de traverser le pont jeté sur l’île Sanibel pour notre premier arrêt à la plage isolée de Bowman’s. Nous fessons la promenade à pied environ une heure en profitant de la brise apaisante du golfe. Sur cette plage, nous apprenons que la collection de coquillages peut être une activité vraiment amusante et addictive.

© 2019 Louise Levergneux. Our first day shelling on Bowman’s Beach, Sanibel Island. /  Notre première journée à ramasser des coquillages sur la plage Bowman’s sur l’île de Sanibel.

© 2019 Louise Levergneux. Our first day shelling on Bowman’s Beach, Sanibel Island. / Notre première journée à ramasser des coquillages sur la plage Bowman’s sur l’île de Sanibel.

We continued shelling on Blind Pass Beach, which straddles the pass between Sanibel and Captiva Islands. These shell-rich beaches are nature’s therapy for the mind and soul. It is worth the $5 an hour parking plus the $6 to traverse the causeway.

Nous continuons la cueillette sur la plage Blind Pass, qui chevauche le col entre les iles Sanibel et Captiva. Ces plages riches en coquillages sont un traitement naturel pour l’esprit et l’âme. Cela vaut le cout du 5 $ de parcomètre à l’heure en plus du 6 $ pour traverser le pont jeté.

© 2019 Louise Levergneux. We saw a strutting Great Blue Heron, a funny Great Egret, a “fancy dancer” White Snowy Egret. /  Nous observons un grand héron bleu, une drôle d’aigrette, un « joli danseur » l’aigrette blanche enneigée.

© 2019 Louise Levergneux. We saw a strutting Great Blue Heron, a funny Great Egret, a “fancy dancer” White Snowy Egret. / Nous observons un grand héron bleu, une drôle d’aigrette, un « joli danseur » l’aigrette blanche enneigée.

Two days later, we got the urge to go shelling again. This time we visited Sanibel at sunrise. We started at the Lighthouse Beach, a site of a functioning historic lighthouse on the eastern tip of the Island. We returned to Bowman’s Beach with a stop at Tarpon Beach, and then to the Causeway Island Park.

Deux jours plus tard, nous avons l’envie d’aller ramasser des coquillages à nouveau. Cette fois, nous visitons Sanibel au lever du soleil. Nous commençons à la plage Lighthouse, un site d’un phare historique fonctionnel sur la pointe est de l’île. Nous sommes retournés à la plage Bowman’s avec un arrêt à la plage Tarpon, ensuite au parc Causeway Island.

© 2019 Louise Levergneux. left: the amazing abundance of shells makes beachcombing a wonderful game of seek-and-find on this romantic Island.; right: Blind Pass Beach between Sanibel and Captiva Islands. /  à gauche : l’abondance étonnante de coquillages fait la récolte sur la plage un merveilleux jeu de chercher et trouver sur cette île romantique.; à droite : Blind Pass Beach, entre les îles Sanibel et Captiva.

© 2019 Louise Levergneux. left: the amazing abundance of shells makes beachcombing a wonderful game of seek-and-find on this romantic Island.; right: Blind Pass Beach between Sanibel and Captiva Islands. / à gauche : l’abondance étonnante de coquillages fait la récolte sur la plage un merveilleux jeu de chercher et trouver sur cette île romantique.; à droite : Blind Pass Beach, entre les îles Sanibel et Captiva.

© 2019 Louise Levergneux. At 7:30am on Lighthouse Beach, one can find all kinds of interesting things! /  À 7h30 sur Lighthouse Beach, on peut trouver toutes sortes de choses intéressantes !

© 2019 Louise Levergneux. At 7:30am on Lighthouse Beach, one can find all kinds of interesting things! / À 7h30 sur Lighthouse Beach, on peut trouver toutes sortes de choses intéressantes !

© 2019 Louise Levergneux. © 2019 Louise Levergneux. Shivering from the wind and sea breeze on Crescent Beach. /  Frissonnant du vent et de la brise de mer sur Crescent Beach.

© 2019 Louise Levergneux. © 2019 Louise Levergneux. Shivering from the wind and sea breeze on Crescent Beach. / Frissonnant du vent et de la brise de mer sur Crescent Beach.

© 2019 Louise Levergneux. We had so much fun shelling/beachcombing that we forgot we live in a 7.5 m (24’) travel trailer home. What a collection! /  Nous avons eu tellement de plaisir à ramasser des coquillages que nous oublions que notre caravane résidentielle à que 7.5 m. Quelle collection !

© 2019 Louise Levergneux. We had so much fun shelling/beachcombing that we forgot we live in a 7.5 m (24’) travel trailer home. What a collection! / Nous avons eu tellement de plaisir à ramasser des coquillages que nous oublions que notre caravane résidentielle à que 7.5 m. Quelle collection !

Jan 27 ‘19

We left this wonderful area to make our way north-east to an Encore Resort in St Augustine. It was pouring rain all day, which made our evening stop difficult. Boondocker hosts should realize that we don’t do ditches, especially in wet soggy ground! This unfortunate situation brought us to a Cracker Barrel Restaurant in Port St-Lucie. We had a wonderful sleep and moved on the next day.

Jan 28-31 ‘19

We had lunch at the Kennedy Space Center, then travelled to the Bulow RV Resort in St Augustine to take time to catch-up and breathe.

Here we are in the northeastern part of Florida, at the lowest elevation, 0 m (0’) to explore the city of St Augustine. Founded in 1565, St Augustine is the oldest continuously inhabited European-established city in the United States. This multicultural city’s impressive history can be recognized in its architecture.

But before acquiring more knowledge, I wanted to explore beaches on the Atlantic coast. We stopped at Crescent Beach, a beautiful stretch of the Florida coast on Anastasia Island. After a constant intense sea-breeze walk, Michael needed a coffee. We find ourselves at the Embassy Hotel for a Starbucks. Tempted by the sound of the waves, I walked to the private beach. Michael rejoined me after his coffee and we enjoyed the velvety sand, waves, and the sun.

27 janvier 2019

Nous quittons cette magnifique région pour nous rendre au nord-est d’un Encore Resort à St Augustine. Il pleuvait toute la journée, ce qui rendait notre arrêt de soirée difficile. Les hôtes de Boondocker doivent se rendre compte que nous ne faisons pas de fossés, surtout dans un sol détrempé ! Cette situation malheureuse nous amène à un restaurant Cracker Barrel à Port St-Lucie pour la nuit. Nous partons le lendemain matin après un sommeil merveilleux.

28 au 31 janvier 2019

Nous prenons notre déjeuner au centre spatial Kennedy, ensuite nous voyagions au Bulow RV Resort à St Augustine, pour prendre le temps de se rattraper et respirer.

On se retrouve dans la partie nord-est de la Floride, à la plus basse altitude, à 0 m pour explorer la ville de St Augustine. Fondé en 1565. St Augustine est la plus ancienne ville d'Europe établie aux États-Unis et habitée en permanence. L’histoire impressionnante de cette ville multiculturelle se reconnaît à son architecture.

Mais avant d’acquérir plus de connaissances, je voulais explorer les plages de la côte atlantique. On s’arrête à Crescent Beach, une belle étendue de la côte de la Floride, sur l'île Anastasia. Après une marche au vent marin constant et intense, Michael avait besoin d’un café. On se retrouve à l’hôtel Embassy pour un Starbucks. Tenté par le bruit des vagues, je me dirige vers la plage privée et je cherche des coquillages minuscules. Michael me rejoint après son café et nous profitons du sable velouté, les vagues, et du soleil.

© 2019 Louise Levergneux. Shivering from the wind and sea breeze on Crescent Beach. /  Frissonnant du vent et de la brise de mer sur Crescent Beach.

© 2019 Louise Levergneux. Shivering from the wind and sea breeze on Crescent Beach. / Frissonnant du vent et de la brise de mer sur Crescent Beach.

© 2019 Louise Levergneux. St Augustine boasts 68 km (42 miles) of beautiful beaches, from the pristine coast of Ponte Vedra     Beach to St Augustine Beach's lively surf and south to the wide sands of Crescent Beach. /  St Augustine possède 68 km de plages magnifiques, de la côte immaculée de Ponte Vedra Beach aux vagues animées de St Augustine Beach et sud aux larges plages de sable du Crescent Beach.

© 2019 Louise Levergneux. St Augustine boasts 68 km (42 miles) of beautiful beaches, from the pristine coast of Ponte Vedra Beach to St Augustine Beach's lively surf and south to the wide sands of Crescent Beach. / St Augustine possède 68 km de plages magnifiques, de la côte immaculée de Ponte Vedra Beach aux vagues animées de St Augustine Beach et sud aux larges plages de sable du Crescent Beach.

© 2019 Louise Levergneux & Michael Sutton. Michael enjoying is Starbucks coffee while I enjoy the beach. /  Michael apprécie son café Starbucks pendant que je profite de la plage.

© 2019 Louise Levergneux & Michael Sutton. Michael enjoying is Starbucks coffee while I enjoy the beach. / Michael apprécie son café Starbucks pendant que je profite de la plage.

© 2019 Louise Levergneux. St Augustine Beach at the Embassy Suite by Hilton on A1A. /  La plage St Augustine à l'Embassy Suite by Hilton sur la route A1A.

© 2019 Louise Levergneux. St Augustine Beach at the Embassy Suite by Hilton on A1A. / La plage St Augustine à l'Embassy Suite by Hilton sur la route A1A.

© 2019 Louise Levergneux. More shelling at St Augustine Beach. /  Encore une fois, la récolte sur la plage St Augustine.

© 2019 Louise Levergneux. More shelling at St Augustine Beach. / Encore une fois, la récolte sur la plage St Augustine.

We finally embarked upon our tour of St Augustine at the Light Station. The active, working lighthouse stands at the north end of Anastasia Island and was built between 1871 and 1874.

The “zero” milestone that marks the end of the Old Spanish Trail that once linked San Diego, California, and St Augustine, Florida was the beginning of our afternoon walk from the Visitor Information Center through all the Historic District of St Augustine.

Enfin, on entreprend notre visite de St Augustine au phare. Le phare actif et fonctionnel construit entre 1871 et 1874 se situe à l’extrémité nord de l’île Anastasia.

Le jalon « zéro » qui marque la fin de l’ancien sentier espagnol qui reliait autrefois San Diego (Californie) et St Augustine (Floride) marque le début de notre promenade d’après-midi du centre d’information des visiteurs tout au long du quartier historique de St Augustine.

© 2019 Louise Levergneux. Michael tryies to find a pub to celebrate a fantastic day. /  Michael essaie de trouver un pub pour célébrer une journée fantastique.

© 2019 Louise Levergneux. Michael tryies to find a pub to celebrate a fantastic day. / Michael essaie de trouver un pub pour célébrer une journée fantastique.

A little treasure was found steps from St Augustine’s historic city gates — the St Photios Greek Orthodox National Shrine, an institution of the Greek Orthodox Archdiocese of America, dedicated to the first colony of Greek people who came to America in 1768.

On découvre un petit trésor à deux pas des portes de la ville historique de St Augustine — le sanctuaire national orthodoxe grec St Photios, une institution de l’archidiocèse grec orthodoxe d’Amérique, dédié à la première colonie des Grecs arrivés en Amérique en 1768.

© 2019 Louise Levergneux. The St Photios Chapel is called “The Jewel of St. George Street.” /  La chapelle St Photios est appelée « le bijou de la rue St-George ».

© 2019 Louise Levergneux. The St Photios Chapel is called “The Jewel of St. George Street.” / La chapelle St Photios est appelée « le bijou de la rue St-George ».

© 2019 Louise Levergneux. The magnificent St Photios Chapel is unique in the Western Hemisphere. It’s filled with exquisite Byzantine style frescoes of many apostles, angels, and saints of the Christian church. /  La magnifique chapelle St Photios est unique dans l'hémisphère occidental. Elle est remplie de superbes fresques de style byzantin de nombreux apôtres et saints de l’Église chrétienne.

© 2019 Louise Levergneux. The magnificent St Photios Chapel is unique in the Western Hemisphere. It’s filled with exquisite Byzantine style frescoes of many apostles, angels, and saints of the Christian church. / La magnifique chapelle St Photios est unique dans l'hémisphère occidental. Elle est remplie de superbes fresques de style byzantin de nombreux apôtres et saints de l’Église chrétienne.

Next, was a visit to the St Augustine Cathedral Basilica, home to the first and the oldest parish of a permanent European settlement in North America. Through the years the cathedral burned down four times, and with each reconstruction, builders included various architectural elements from the Classical, Spanish Missionary and Amerindian Styles.

Par la suite, nous visitons St Augustine Cathedral Basilica, la première et la plus ancienne paroisse d'un établissement européen permanent d'Amérique du Nord. Au fils des ans la cathédrale brûle à quatre reprises et, à chaque reconstruction, les constructeurs incorporent divers éléments architecturaux des styles classiques, missionnaire espagnol et amérindien.

© 2019 Louise Levergneux. The renovated Cathedral reflects its Spanish origins. The deep red ceiling is open-timbered and lofty. Each richly decorated cross-beam bears a coat of arms of one of St Augustine’s former bishops. Elaborate gold and white woodwork and gold-leafed lindenwood statues added ornamentation. In the center a high-relief depicts the Risen Christ carved in Moroder Studio, Ortisei, Italy. /  L'intérieur de la cathédrale reflète ses origines espagnoles. Le plafond rouge foncé est à pans de bois et d'apparence noble. Chaque poutre transversale richement décorée porte le blason de l'un des anciens évêques de St Augustine. Des boiseries dorées et blanches élaborées et des statues de tilleuls à feuilles d'or ajoute une touche d'ornement. Au centre un haut-relief du Christ sculptées au studio Moroder, à Ortisei, en Italie.

© 2019 Louise Levergneux. The renovated Cathedral reflects its Spanish origins. The deep red ceiling is open-timbered and lofty. Each richly decorated cross-beam bears a coat of arms of one of St Augustine’s former bishops. Elaborate gold and white woodwork and gold-leafed lindenwood statues added ornamentation. In the center a high-relief depicts the Risen Christ carved in Moroder Studio, Ortisei, Italy. / L'intérieur de la cathédrale reflète ses origines espagnoles. Le plafond rouge foncé est à pans de bois et d'apparence noble. Chaque poutre transversale richement décorée porte le blason de l'un des anciens évêques de St Augustine. Des boiseries dorées et blanches élaborées et des statues de tilleuls à feuilles d'or ajoute une touche d'ornement. Au centre un haut-relief du Christ sculptées au studio Moroder, à Ortisei, en Italie.

The narrow streets reminded me of Old Montréal and Québec City. Many buildings' architecture made us meander and admire their styles. The Casa Monica Hotel, a Moorish Revival and Spanish Baroque architectural style built in 1888; the Alcazar Hotel (1887), now the Lightner Museum, was created in the Spanish Renaissance Revival style; the Villa Zorayda (1883) the first Moorish Revival building in the city; and the Flagler College the centerpiece of which the Ponce de León Hotel was built in 1888 as a luxury hotel. The St Augustine Flagler Memorial Presbyterian Church, named one of the most beautiful Protestant churches in the world.

Les rues étroites me rappellent de la ville de Québec et du Vieux-Montréal. L'architecture des bâtiments nous amène à admirer leurs styles. L'hôtel Casa Monica, de style néo-mauresque et architectural baroque espagnol, est construit en 1888; l'hôtel Alcazar (1887), aujourd'hui le Lightner Museum, a été créé dans le style néo-Renaissance espagnol; la Villa Zorayda (1883), le premier bâtiment néo-mauresque de la ville; et le Flagler College, pièce maîtresse de la construction de l'hôtel Ponce de León en 1888 en tant qu'hôtel de luxe. L’Église St Augustine Flagler Memorial Presbyterian, nommée parmi la plus belle église protestante du monde.

© 2019 Louise Levergneux. Lion heads guard the front of Flagler College, a reference to the heraldic banner of the school and a symbol of royalty. /  Des têtes de lion protègent l'avant du Flagler College, une référence à la bannière héraldique de l'école et un symbole de la royauté.

© 2019 Louise Levergneux. Lion heads guard the front of Flagler College, a reference to the heraldic banner of the school and a symbol of royalty. / Des têtes de lion protègent l'avant du Flagler College, une référence à la bannière héraldique de l'école et un symbole de la royauté.

© 2019 Louise Levergneux. Renaissance-style murals and art grace the walls and ceilings of Flagler College. The dome in the main lobby portrays the zodiac and the seasons. /  Des peintures murales et des œuvres d'art de style Renaissance ornent les murs et les plafonds du Flagler College. Le dôme dans le hall principal représente le zodiaque et les saisons.

© 2019 Louise Levergneux. Renaissance-style murals and art grace the walls and ceilings of Flagler College. The dome in the main lobby portrays the zodiac and the seasons. / Des peintures murales et des œuvres d'art de style Renaissance ornent les murs et les plafonds du Flagler College. Le dôme dans le hall principal représente le zodiaque et les saisons.

© 2019 Louise Levergneux. Flagler Memorial Presbyterian Church embraces French Baroque features in its balanced towers and ornate roofline. Built in 1889 by business tycoon and St Augustine benefactor Henry Morrison Flagler and dedicated in honor of his daughter Jennie Louise Benedict, who died following complications from childbirth at sea the same year, hence the word Memorial. /  Flagler Memorial Presbyterian Church embrasse les caractéristiques baroques françaises dans ses tours équilibrées et sa ligne de toit ornée. Construite en 1889 par le magnat des affaires et bienfaiteur de St Augustine, Henry Morrison Flagler, et dédicacée en l'honneur de sa fille Jennie Louise Benedict, décédée des suites d'un accouchement en mer la même année, d'où le mot Memorial.

© 2019 Louise Levergneux. Flagler Memorial Presbyterian Church embraces French Baroque features in its balanced towers and ornate roofline. Built in 1889 by business tycoon and St Augustine benefactor Henry Morrison Flagler and dedicated in honor of his daughter Jennie Louise Benedict, who died following complications from childbirth at sea the same year, hence the word Memorial. / Flagler Memorial Presbyterian Church embrasse les caractéristiques baroques françaises dans ses tours équilibrées et sa ligne de toit ornée. Construite en 1889 par le magnat des affaires et bienfaiteur de St Augustine, Henry Morrison Flagler, et dédicacée en l'honneur de sa fille Jennie Louise Benedict, décédée des suites d'un accouchement en mer la même année, d'où le mot Memorial.

It was 12:30 at our arrival and by five o’clock, our feet were aching. Continuing seemed impossible, but we decided a walk around the Castillo de San Marcos, a dominant Spanish Colonial fort, could not be missed. This was a fantastic day and we would have loved to stay longer and explore more. The end of the month has arrived, and we need to be on our way back home — Texas!

Il était 12 h 30 à notre arrivée et à 17 h, nous avions mal aux pieds. Continuer semblait impossible, mais nous avons décidé de ne pas rater Castillo de San Marcos, un fort colonial espagnol dominant. Ce fut une journée fantastique et nous aurions aimé rester plus longtemps et explorer davantage. La fin du mois est arrivée et nous devons rentrer chez nous, au Texas !

© 2019 Louise Levergneux. The Castillo de San Marcos symbolizes the clash between cultures that ultimately resulted in a uniquely unified nation. Still resonant with the struggles of an earlier time, these original walls provide tangible evidence of America’s grim but remarkable history. /  Castillo de San Marcos symbolise le conflit entre les cultures qui finalement abouti à une nation unifiée. Toujours en résonance avec les luttes d’une époque antérieure, ces murs originaux fournissent une preuve tangible de l’histoire sombre mais remarquable de l’Amérique.

© 2019 Louise Levergneux. The Castillo de San Marcos symbolizes the clash between cultures that ultimately resulted in a uniquely unified nation. Still resonant with the struggles of an earlier time, these original walls provide tangible evidence of America’s grim but remarkable history. / Castillo de San Marcos symbolise le conflit entre les cultures qui finalement abouti à une nation unifiée. Toujours en résonance avec les luttes d’une époque antérieure, ces murs originaux fournissent une preuve tangible de l’histoire sombre mais remarquable de l’Amérique.

© 2019 Louise Levergneux. The Castillo de San Marcos. /  Castillo de San Marcos.

© 2019 Louise Levergneux. The Castillo de San Marcos. / Castillo de San Marcos.

To be undoubtedly continued...

À suivre sans aucun doute...